Devez-vous visiter Ischia et Procida ?

En septembre dernier, durant cette belle époque où la Covid nous laissait encore un peu tranquille, avant de se rendre sur la grande île de Capri, on en a profité pour visiter deux autres îles au départ de Naples : Procida et sa grande sœur Ischia. Que voir, que faire et finalement est-ce vraiment indispensable de s’y rendre ? Vous saurez tout. Suivez-le guide !

 

L’île de Procida se dessine alors que l’on approche en bateau.

 

 

Procida, un petit tour et puis s’en va

 

Pour vous donner un ordre d’idée, le territoire de Procida mesure moins de vingt kilomètres. C’est vraiment pas grand chose. Vous l’aurez compris, si l’envie vous vient de visiter l’île, un séjour d’une journée sera amplement suffisant. Nous, on a beaucoup aimé l’ambiance de cette petite île. Il faisait encore une chaleur étouffante quand on s’y est rendu à la fin du mois de septembre. Il n’y avait pas beaucoup de curieux pour venir perturber le calme qui régnait sur l’île. On a visité le fort de Procida, qui surplombe le port, à 90 mètres au-dessus de la mer. De là-bas on peut visiter le centre historique de la ville, protégé par des enceintes destinées autrefois à la protection des habitats. On y trouve des ruelles étroites et des maisons populaires typiques de cette partie de l’Italie. Le grand fort qui domine la ville fut construit au XVIème siècle comme domaine des gouverneurs de la ville. Ce n’est qu’au XVIIIème siècle qu’il fut transformé en prison. Malheureusement, on ne peut pas le visiter.

 

La vue sur le port depuis les hauteurs de Procida

 

Ensuite, allez faire un tour sur la marina, ce fut notre coup de cœur de l’île. De là, on peut admirer les couleurs des maisons qui composent l’île. C’est vraiment très très beau. Asseyez vous en terrasse, laissez-vous porter par la mer et les bateaux qui dansent sous les vagues. C’est apaisant. On a eu le temps de visiter la plage qui se trouve à quelques encablures du port, ainsi que celle de l’autre côté de l’île, on déconseille. Les étendues sont faites de sable noirci, petites et pas vraiment attirantes. Si vous avez trop chaud, vous pouvez quand même aller piquer une tête mais les plages ne nous ont pas fait rêver.

 

La marina de Procida est adorable et très colorée

 

 

Ischia, comme une grande sœur

 

Ischia ou Procida, Procida ou Ischia ? Nous on a pas su choisir, alors on est allé voir les deux et elles sont très différentes. Ischia c’est un peu la grande sœur de Procida, couvrant une surface de 47 km2. Sachez qu’il y a quand même pas moins de 62 000 habitants ce qui en fait la troisième plus grande île d’Italie. On a donc décidé, pour en voir un peu plus, d’y rester une nuit. Pour continuer avec un peu d’histoire : Ischia est une île volcanique, formée des éruptions de l’Epoméo, le sommet de l’île qui culmine quand même à 780 mètres d’altitude. Un chemin de randonnée y mène, on vous le conseille (prenez beaucoup d’eau et attention il peut faire très chaud en été)

Pour la visite, évidemment le port de Forio et la petite ville qui s’élève au-dessus sont indispensables, les rues sont superbes. Petit coup de cœur pour la lumière orangée qui illumine le port à la tombée du jour. Magnifique. Ensuite, quand le soleil est enfin tombé gracieusement dans l’eau, tournez vous et allez chercher un endroit pour prendre l’apéritif, les rues derrières regorgent de restaurants. Rendez-vous sur la splendide petite place Giacomo Matteotti où une petite fontaine coule doucement dans un bruit presque romantique.

L’heure viendra également de se baigner, la plage des Maronti, la plage San Francesco, la plage di Cavo Grado… Vous aurez l’embarrât du choix. À vous de faire le bon !

Malheureusement on n’aura pas eu le temps de visiter le Castello Aragonese mais c’est vraiment à faire si vous passez à Ischia.

 

 

Les vieilles rues d’Ischia Forio sous le soleil

Prenez de la hauteur pour observer l’océan

 

 

Comment se rendre à Ischia et Procida ?

 

On ne va rien vous apprendre en vous disant qu’il faut prendre le bateau pour rejoindre les deux ! Sur Capri, certains arrivent en hélicoptère, mais Ischia et Procida sont moins prétentieuses que leur grande sœur (l’article sur Capri est ICI). Direction donc le port de Naples pour prendre le ferry !

 

Où dormir ?

A Procida, nous avons décidé de ne pas dormir, pour la simple et bonne raison que l’île se visite en une journée, on a donc préféré rester dans notre appartement Napolitain. À Ischia, on a dormi dans une petite merveille de douceur italienne, pour presque rien, avec piscine et petit-déjeuner au menu. On a pas d’action avec l’Hôtel (c’est bien dommage d’ailleurs) mais on vous laisse quand même le lien si vous souhaitez y faire un tour ! Ca s’appelle l’hôtel Belsole (le lien ICI). Attention : l’hôtel est à Forio, faite bien la différence avec le centre d’Ischia Porto, qui reste la plus grande ville de l’île. Bonne nuit, envoyez nous une carte postale si vous allez à Ischia !

 

 

Où manger ?

On vous parlait d’une petite place sur Ischia Forio, en plus d’être belle, elle abrite un restaurant absolument superbe. Si vous passez à Forio allez-y les yeux fermés.

A Procida, on avait amené nos sandwich préparé par l’épicier Napolitain en bas de chez nous. On a failli s’étouffer avec la mozzarella (il y en avait pour 10 personnes). Enfin, tout ca pour vous dire qu’on n’a pas mangé. On vous conseille quand même d’aller boire un café freddo (glacé) sur la marina, c’est reposant et presque apaisant.

 

Alors Ischia et Procida, indispensables ?

 

Il y a un air de liberté au parfum méditerranéen sur ces îles. Il y a une douce odeur de vacances, d’apaisement. À Procida, on s’est assis à la terrasse d’un café face au port où les bateaux, acceptable par le café nous enviait nos cafés glacés. À Ischia, on a vu, derrière l’église blanche de Forio, le soleil décliner et plonger lentement dans la mer. À Procida, puis à Ischia on a gouté aux spécialités culinaires de l’Italie, on s’est senti bien et c’était là l’essentiel. N’hésitez plus, prenez un ferry et allez vous faire votre avis sur un petit coin de paradis.

 

A VOUS !! Si vous avez des questions, des interrogations, des remarques, l’envie de parler… On vous attend dans les commentaires !

 

Prise de photo surprises dans les rues de Procida

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *