Visiter les Marche, joyau oublié d’Italie

Si vous n’en avez jamais entendu parler, on comprend, on vous excuse. Les Marche ne sont pas encore très populaires. Pourtant, ce joyaux italien vaut le détour, venez donc, on vous emmène passer une semaine, à la découverte de l’Italie médiévale. Suivez-le guide !

 

Les ruelles des Marche, pas perdues pour tout le monde !

 

Comment se rendre dans les Marche ?

La capitale des Marches se nomme Ancône, vous en avez sûrement déjà entendu parler. L’aéroport le plus proche est Bologne mais vous pouvez aussi venir de Rome. Tout dépend où vous comptez dormir dans cette belle région.

 

Les immanquables des Marche

 

Mondavio, la petite médiévale

Pour notre séjour dans les Marche on avait décidé de se couper du monde, de dormir dans un petit village plein de charme, alors on a décidé de poser nos valises à Mondavio. Mondavio se dresse sur une colline et domine les champs italiens de ses tours médiévales. Le village est magnifique bien que très petit, ses ruelles pavées sont pittoresques et le jardin de l’église est superbe. Il n’y a pas grand-chose à faire, on doit l’avouer, à Mondavio, à part profiter, mais c’est déjà beaucoup. L’hôtel La Palomba est très agréable, on y a passé un super séjour pour vraiment pas grand-chose et le petit-déjeuner est compris !

 

La tour de Mondavio domine le village

 

Urbino, trésor des Marche

 

Sachez que le centre-ville d’Urbino est classé depuis 20 ans déjà au patrimoine mondial de l’UNESCO. Cela devrait suffire à vous donner envie mais je vais quand même vous expliquer un peu pourquoi. Prenez votre temps, vous ne le regretterez pas, c’est promis. Abandonnez-vous à découvrir les allées, les petites rues pavées, la grande place. Sur cette dernière on peut accéder au « Palazzo Ducale d’Urbino ». Le palais fut édifié au XVème siècle et accueille aujourd’hui une grande collection d’œuvres de la renaissance. De l’extérieur aussi, il est superbe. La ville monte et descend, un vrai ascenseur émotionnel.

 

Le soleil se couche dans les rues d’Urbino

 

Corinaldo, encore des remparts 

 

Pour ne rien rater des villages médiévaux des environs, on s’est ensuite rendu à Corinaldo. Ce village bien que déserté est charmant. On prend le temps de se promener, de trouver de belles maisons recouvertes de lierre, des rues pavées. Parfois, au détour d’un chemin on trouve un point de vue et on surplombe un instant les champs de cultures de cette superbe région. Vide donc, mais remplie de trésors.

 

 

Ces longs escaliers sont une des attractions de Corinaldo

 

Sirolo, la mer et ses galets

 

Parce qu’il ne fallait pas repartir des Marche sans en avoir vu la mer, on a décidé de se rendre dans la petite ville de Sirolo, qui se trouve au cœur d’un parc régional. La ville est situé à 125 mètres au-dessus de l’adriatique. De la place centrale, on voit les falaises se jeter sur les galets, et au loin, la mer bleu-azur. La ville de Sirolo est moins charmante que ses voisines mais elle ne manque pas de caractère. On peut descendre vers la mer, faire de longues promenades sur le sable quand le temps est beau et que le ciel est bleu.

 

La mer, que Sirolo surplombe des hauteurs

 

Gradara, le château médiéval

On a longuement hésité à mettre Gradara dans la catégorie déception, finalement on aura pas été vraiment déçu. Il faut dire que la ville n’a pas grand-chose d’attrayant. Pourtant, le château fort médiéval qui trône en haut de Gradara est l’un des mieux conservé d’Italie et rien que pour lui on pense que ça vaut le détour. On vous conseille de prendre l’audio-guide proposé à l’entrée car l’histoire qui entoure le château est vraiment incroyable !

 

Où manger dans les Marche ?

Les Marche ne font pas exception, comme l’Italie est un pays gastronomique on s’en serait voulu de ne pas vous faire envie en vous partageant quelques-uns de nos restaurants préférés.

 

Corinaldo, on redemande des pâtes fraiches

L’Osteria de Scuretto. Ce petit restaurant, en haut des magnifiques escaliers de Corinaldo est une pépite. Pensez à réserver à l’avance car les tables sont rares. Ici, on privilégie la qualité à la quantité. Tout est fait maison et tout est bon. La carte est succincte mais vous ne serez pas déçu. On a commandé les pâtes du jour, elles étaient excellentes. A ne pas manquer !

 

Urbino, paradis de la truffe

Ne passez pas à Urbino sans goûter la truffe. Ce serait presque criminel (et on ne mâche pas nos mots), de louper cette petite cave antique où l’on déguste de très bons champignons. Tartufi Antiche Bonta est d’abord une jolie épicerie, mais par un petit escalier on descend dans les entrailles d’Urbino déguster un repas tout en découverte. Pas de choix certes, mais le menu est délicieux. Charcuterie de la région, truffe en tout genre, fromages typiques des Marche, un vrai voyage culinaire !

 

Mondavio, la plus grande pizza du monde

Sur les hauteurs de la petite ville de Mondavio, on trouve L’Osteria della Rocca. Cette Osteria familiale propose des pizzas géantes dont vous avez évidemment besoin (si vous aimez l’Italie). Le service est parfait et le gérant très aimable. On se donne rendez-vous là-haut, quand vous aurez faim !

 

 

Alors, les Marche, indispensables ?

Oui, oubliez tout ce que vous savez sur l’Italie, les Marche, c’est l’endroit où vous rêvez d’aller, sans même le savoir. Si vous n’aimez pas les foules, si vous cherchez de l’Histoire, des beaux paysages entre mer et montagnes, des villages authentiques et de la nourriture fantastique, vous êtes tombé au bon endroit ! Nous qui fuyons les foules on a trouvé l’apaisement dans le petit village de Mondavio. Les habitants des Marche font aussi le charme de cette belle région et on a toujours été très bien accueillis. Bien sûr, on est loin d’avoir visité toutes les merveilles de la région, pour d’autres idées on vous invite par exemple à visiter le blog d’Emma juste ICI

 

La plage de Sirolo au soleil couchant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *