En septembre 2020, alors que le Covid recommençait à perturber le monde, on a décidé de filer à l’anglaise ou plutôt à l’Italienne, direction la plus romantique des capitales : Rome.

Alors qu’elle l’avait déjà vue et revue, moi, je trépignais d’impatience à l’idée de découvrir la Rome, l’antique Rome, berceau de la civilisation, place forte des empereurs, lieu d’Histoire. Je me souviens encore de l’excitation qui montait en moi quand le train nous a déposé à la gare centrale. Je rêvais de voir les ruines, le Colisée, le Panthéon, la fontaine de Trevi ; toutes ces places que parcourraient Audrey Hepbrun et Gregory Peck lors de leurs « Vacances Romaines ». Suivez le guide !

 

Les toits de Rome en redescendant des jardins de la Villa Borghese

 

 

Se rendre à Rome

Vous vous en doutez, on va pas vous faire un dessin mais on se rend à Rome assez facilement (heureusement), le train reste plus écologique, toujours est-il que si vous venez pour un week-end ca sera trop court, en effet pas moins de 7h30 sont nécessaires pour rejoindre Milan en TGV depuis Paris, ensuite il faut changer de train. Pour ce qui est de l’avion, easyjet propose toujours des vols abordables.

 

Les immanquables de Roma

 

Vous les attendiez ? Les voici : les immanquables de la capitale italienne. On vous prévient, il y en a beaucoup.

 

Le Panthéon et la piazza della Rotonda

Que dire de ce petit bout d’immortalité en plein centre de Rome ? Le Panthéon fut construit au Ier siècle après JC avant d’être détruit et reconstruit par l’empereur Hadrien un siècle plus tard. Rien que ça. L’édifice est magnifiquement conservé. L’entrée y est gratuite est vaut largement le détour. Si c’est de l’extérieur que l’on prend le mieux conscience de l’histoire qui entoure le panthéon, la coupole intérieure est impressionnante. Le Panthéon fut un temple, puis une église, aujourd’hui, il est devenu la dernière demeure du peintre Raphaël ou encore d’Humbert 1er et de Victor-Emmanuel II, rois d’Italie. A ne pas manquer d’autant que la petite place où siège le Panthéon est superbe.

 

La piazza della Rotonda est souvent très animée en journée

 

La piazza Navona

Dans la série place célèbre je demande ensuite la piazza Navona, notre petit coup de cœur. Il faut dire qu’on a eu la chance d’y apercevoir les derniers rayons du soleil lors de notre premier jour à Rome. On était comblés. La place est assez large, cerné de magnifiques bâtiment et de nombreux cafés. Au centre et sur les côtés, trois fontaines superbement décorées par des grands noms de l’époque. Pour la petite histoire, la place tient sa forme ovale à son glorieux passé : en 86, l’empereur Domitien y construit un stade où se tenait des jeux à la grecque. Raison de plus pour ne pas manquer ce rendez-vous !

 

Piazza Navona au couché du soleil

 

La piazza di Spagna

On continue bien sûr avec le tour des places Romaines, en passant par la non moins fameuse piazza di Spagna. Pour ne rien manquer de Rome, allez vous asseoir sur les escaliers qui grimpent vers l’église de la Trinité-des-monts, construite par Louis XII. La place est située dans un quartier luxueux de Rome, bordée par de nombreuses boutiques de luxe. La place est normalement très fréquentée en fin de journée, hors covid, difficile de trouver un chemin dans les escaliers. A voir !

 

Le covid a débarrassé les escaliers de la place d’Espagne des touristes

 

Le Colisée et le forum romain

On aurait dû le mettre en premier surement, mais on ne voulait pas faire comme les autres, alors voilà, la Rome antique, le Colisée, les gladiateurs et le forum Romain, immense, s’étalant en plein centre de la capitale et regorgeant d’Histoire. Difficile de faire plus évident, on ne passe pas à Rome sans se confronter à son Histoire. On ressent comme un frisson en passant entre les ruines du Forum, en se glissant dans la peau du peuple romain se pressant dans l’arène pour assister aux jeux. Partout on se prend à imaginer ce que fut un jour la vie ici. On a beaucoup apprécié la visite du Colisée, beaucoup d’informations y sont apportées sur son histoire grâce aux audio-guide, on le conseille vivement !

 

Le Colisée est encore impressionnant

 

 

Le Vatican et son musée

La citée des papes est un des indispensables de Rome ! Si vous pensez y apercevoir le Pape François au détour d’une allée, on vous conseille de faire demi tour. Mais la citée du Vatican est superbe ! Le Vatican est officiellement le plus petit Etat du monde, en 2019, on y dénombrait le chiffre presque ridicule de 453 habitants. Rendez-vous à la basilique Saint-Pierre, mieux protégée que l’aéroport Charles-de-Gaule, la visite vaut vraiment le détour. L’Eglise est impressionnante de beauté, de grandeur et regorge de nombreuses richesses. Prenez le temps d’explorer tous les recoins de cette immense édifice, vous pourriez y découvrir des trésors. On vous conseille après ça d’aller faire un tour au Musée. Petit conseil : prenez la journée, le musée est plus grand que le Louvre et il y a énormément de choses à voir. Conseil numéro 2 : prévoyez le budget, l’entrée du musée sans audio-guide coute pas moins de 25 euros.

 

La plus grande église que vous allez voir !

 

Nos autres coups de cœur 

Il y a tant de choses à voir à Rome qu’on aurait jamais la place de tout vous faire découvrir. Prenez le temps de flâner dans la ville, le nez en l’air pour ne rien manquer. Parfois, on découvre des vestiges romains sans le savoir. La ville est pleine de couleur et de vie qu’il faut savoir apprécier. De manière non exhaustive on vous conseille de faire un tour à la fameuse Fontaine de Trevi, de monter sur le monument démesuré construit à la gloire du roi Victor-Emmanuel II et enfin de faire un tour sur la piazza del popolo et dans les jardins qui la surplombe.

 

Le ciel se couvre depuis le monument de Victor-Emmanuel II 

 

 

 

Où manger à Rome ?

Rome regorge de restaurants autant que de vestiges romains. On en a testé quelque uns, alors préparez-vous, on passe à table !

 

« I dolci della Nona Vincenza » : pour bien commercer la journée 

Alors, autant vous l’avouer de suite, ce ne sont pas des spécialités romaines que l’on trouve ici, mais des desserts directement venus de Sicile. Mais si vous avez envie d’ailleurs ou simplement besoin d’un café, rendez-vous dans ce petit salon italien ! Les desserts sont délicieux et toujours bon marché. Ne manquez pas le cappuccino, véritable merveille. Le tout pour une poignée de pièces seulement. On y a pris trois petit-déjeuner !

 

« Osteria da Fortunata » : pour déguster des carbonara

Rome est la capitale officielle de cette merveilleuse invention qu’est la carbonara. Ce serait presque un scandale que de repartir d’ici sans avoir gouté des « pasta alla carbonara ». Pour ça on vous conseille L’Osteria da Fortunata, les pâtes sont faites maison avec des ingrédients de qualité. Un vrai régal. On vous prévient, vous ne verrez plus les « carbo » de la même manière.

 

« Mastro Ciccia » : pour vivre heureux

Allez voilà, on vous livre notre coup de cœur absolu. Un service impeccable, des serveurs adorables, une nourriture alléchante. On n’a pas trouvé un défaut à cette petite Ostéria. La « Via Egidio Galbani » dans laquelle se trouve le restaurant regorge de petite tablées aux odeurs attirantes, mais foncez chez Mastro Ciccia, c’est pour nous du moins, le meilleur souvenir de notre voyage.

 

Nannarella, pour visiter Tratevere

Le quartier de Trastevere est bien joli, mais quand il faut y manger, cela devient plus complexe. Les meilleurs restaurants de Rome ne se sont pas donné rendez-vous là-bas mais on a quand même trouvé une table à notre goût. Sans prétention, Nannarella propose des plats typiques italiens pour pas grand chose et sur une très jolie place.

 

Pastificio Guerra, les pâtes les moins chers de Rome

Vous voulez manger sur le pouce mais en conservant les saveurs de l’Italie ? Rendez-vous près de la piazza di Spagna, on y trouve dans une petite donnant sur la place un restaurant de vente à emporter, c’est rapide, fait maison et toujours bon, le tout pour 3 ou 4 euros seulement. Une bonne adresse pour les voyageurs pressés.

 

 

Où dormir à Rome ?

Voici quelques idées et choses à savoir avant de réserver votre logement sur Rome. Nous concernant, on a opté pour un Airbnb près de la place d’Argentine. On a paré au plus pressé et surtout au moins cher mais on était satisfait de la localisation, pas très loin du centre et de Campo de’ fiori.

 

  • Centro Storico : évidemment le meilleur quartier, les petites rues pavées sont romantiques et les monuments historiques sont tous à porter de pied, on recommande.
  • Compo de’ Fiori : Pas loin du centre historique, Campo est peut-être plus accessible mais tout aussi sympathique à vivre.
  • Trastevere : ancien quartier populaire, Tartevere s’est aujourd’hui beaucoup gentrifié, les ruelles et les petites places donnent presque une allure de village à ce quartier très agréable. La vie nocturne y est agréable, avis aux amateurs !
  • Le Nord et la piazza di Spagna : bon il faut avoir les moyens de se loger dans ce quartier mais si ce n’est pas un problème pour vous les rues aux alentours de la place d’Espagne sont très agréables.

Pour nous ce sont les meilleurs quartiers pour Rome, libre à vous de choisir !

 

Alors Rome, indispensable ?

Oui, mille fois oui. La ville est splendide et regorge de tant de mystère et d’Histoire qu’on en est presque étourdi lorsqu’on y arrive pour la première fois. C’est un savant mélange de gastronomie, de culture et vie nocturne. Un cocktail explosif de couleurs et de joie de vivre. On y serait resté si on avait pu, encore quelques jours. Il y a tant à voir à Rome qu’on vous conseille de prendre votre temps, quatre jours pour nous c’est le minimum pour avoir un aperçu de la vie Romaine. On y habiterait bien, dans une de ses vieilles maisons pleines de couleurs qui parsèment le Centro Storico. Rome c’est romantique, comme Paris mais en plus chaleureux. Devenez romains le temps d’une semaine, vous ne le regrettez pas, on vous le promet.

 

Le Tibre traverse Rome, prenez le temps de marcher su les quais, on respire mieux

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *